mercredi 23 mai 2012

Je bosse enfin à la télé



Résumé :
Marion va enfin réaliser son rêve : travailler à la télé ! Et pas n'importe laquelle : elle a décroché un job chez Teen TV, sa chaîne préférée depuis qu'elle est adolescente. À elle le strass, les paillettes et les stars : sa carrière dans l'audiovisuel est lancée !
Fan de séries télé, accro à Facebook, incapable de se priver d'un McDo tout en se plaignant de son poids, collectionneuse invétérée de chaussures flashy signées Annabel Winship, Marion va devoir trouver sa place dans un open space impitoyable. Pour cette gaffeuse-râleuse plutôt fleur bleue, ce n'est pas gagné d'avance.
Entre un patron feignant, cruel et mythomane, des collègues filiformes qui la complexent, une archiviste qui réinvente chaque jour un peu plus la langue française, et un boulot qui ne ressemble finalement pas à ce qu'elle imaginait, le rêve prend vite des allures de cauchemar.
Heureusement, elle peut compter sur son entourage pour lui remonter le moral à chaque coup dur : son hilarante sœur Canouille, son ami Vincent, sa brochette de super copines et son délicieux cochon d'Inde, Muffin.
Marion saura-t-elle se dépêtrer des situations tordues que lui réserve son nouvel emploi ? Saura-t-elle se préserver de ce milieu de requins et rester la même ? Et surtout, saura-t-elle reconnaître le vrai prince charmant quand il frappera à sa porte ?

Première phrase :
« Aujourd'hui est un grand jour pour moi. »

Genres :
Contemporaine.
Chick lit.

Nombre de pages :
France Loisirs : 265 pages.

Auteur :

Mon avis :
Et bien ce weekend, j'enchaine les lectures. Il faut dire que j'ai pris des livres pour les lectures sans prises de tête et qui s'enchainent bien.
Ce roman m'a embarqué dans le monde de la télévision enfin surtout dans les galères que vivent les assistantes. Bien sur, amour et amitié sont au rendez-vous parmi les nombreuses péripéties que va vivre Marion, le personnage principal.
En parlant d'elle, Marion est une trentenaire, célibataire qui a quitter son ancien travail pour devenir assistante d'un producteur de sa chaine de télévision préférée. Elle réalise enfin son rêve ! Dés le premier jour, elle va se rendre compte que ça ne va pas être si facile que prévu. Marion est une femme qui paraît naïve mais qui va, grâce aux mésaventures qui vont lui arriver, gagner rapidement en maturité. J'ai aimé la répartie que ce personnage, qui se dit timide, a eu tout au long du roman.
Vincent, l'ami gay de Marion, est de bons conseils pour notre nouvelle assistante. Peu importe l'heure, le sujet... il est toujours prêt à la soutenir, à la conseiller... J'avais peur que l'auteure le caricature trop mais absolument pas.
Greg, est le beau parleur par excellence. Je ne veux pas trop en dire sur ce personnage car je risquerais de trop en dévoiler... En tant que lectrice, je me suis très rapidement rendue compte de quel genre de mec il s'agissait mais à la place de Marion, je pense que je me serais laissée avoir comme elle.
William, le patron de Marion, est un tyran. Il ne fou rien de ces journées, laisse son assistante tout faire et arrive encore à se plaindre !!
Frank, est un collègue très timide de Marion mais qui va comme nombre de nouveaux amis de notre trentenaire se montrer de très bons soutiens dans les moments difficiles.
Je me rend compte que j'ai du mal à vous parler des personnages, de l'histoire... Parce que finalement c'est une lecture sympa mais sans plus. On passe un bon moment pendant la lecture mais d'ici quelques jours, je pense qu'il ne me restera rien de celle-ci.
Pour conclure, je dirais que nous avons là Le diable s'habille en Prada version monde de la télévision mais en moins cruel.

D'autres avis :
 
Trailer :

Sur le net :
Profil facebook (de l'héroïne).

Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

6 commentaires:

  1. Alors celui-là ne m'a pas emballé du tout, voire à stopper mes envies de chick-lit pour un bon moment :(

    RépondreSupprimer
  2. Moi il me dit bien celui-ci. Je me suis déjà arrêté dessus plusieurs fois, sans succomber à la tentation.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis plutôt d'accord avec toi, sympa mais qui s'oublie relativement vite. C'est de la chick' lit' typique en somme. Sur le même thème, je te conseille vivement "La vie commence à 20h10" qui est bien plus "consistant" disons :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Croqueuse2livres, je note ce titre.

    RépondreSupprimer
  5. Malgré son petit (gros ?) côté à La diable s'habille en Prada, j'ai passé un excellent moment avec ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait le même genre d'histoire...

      Supprimer