vendredi 5 juillet 2013

La maîtresse de Rome, tome 1



Résumé : 
Jeune esclave juive soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connait pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Babare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s’emploie de son mieux à les séparer. 
Cette dernière n’est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l’aristocratie romaine…et d’un dangereux admirateur : l’empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret. 

Première phrase : 
« D’un coup de couteau résolu, je m’ouvris le poignet et regardai avec intérêt le sang jaillir de la veine. » 

Nombre de pages : 
Presses de la cité : 535 pages. 

Auteure : 

Mon avis : 
Ce livre est arrivé, jusqu’à moi, l’été dernier via le concours du panier de l’été organisé par les éditions Presses de la cité. Pourquoi avoir mis autant de temps pour le découvrir ? Tout simplement parce que les romances historiques, les gladiateurs… ne sont pas vraiment ma tasse de thé mais la sortie en poche de son premier tome et la sortie du second tome en grand format a fait que l’on a beaucoup parlé de ce livre ces derniers temps sur la blogosphère. De façon générale, c’est en bien qu’on en parlait. J’étais donc curieuse de voir ce que ça donnerait pour moi. Finalement, je suis bien loin du coup de cœur mais aussi bien loin d’avoir détesté. Ma lecture a plutôt été en dent de scie : tantôt je m’ennuyais, tantôt je ne pouvais refermer le livre. 
Dans ce premier tome, Kate Quinn nous fait partager pendant 15 ans la vie d’une esclave juive, Thea, d’un gladiateur brigante, Arius et d’une femme bourgeoise, Lepida Pollia ainsi que des proches de ces derniers. Je peux vous dire qu’ils n’avaient pas le temps de s’ennuyer à Rome, à cette époque. En effet, entre les histoires de cœur (mais aussi de sexe), les complots, les jalousies… le temps passaient très vite. L’histoire se déroulant sur une longue période, j’ai eu parfois des impressions de longueurs et parfois des impressions de lenteurs. 
Concernant les personnages, je me suis très vite prise d’affection pour Thea ainsi que pour Dame Flavie. Nous connaissons beaucoup moins de choses sur la première puisqu’elle est l’héroïne principale mais beaucoup sur la seconde ce qui est bien dommage. Pour les hommes, j’ai rapidement apprécié Arius, Paullinus et Marcus. Trois hommes forts et prêts à tout pour ceux qu’ils aiment. Bien évidemment, Lepida Pollia m’a agacé dès le début ainsi que l’empereur Domitien. Je suis bien contente des mésaventures qu’ils vont tous les deux subir (mais je ne vous en dis pas plus)
Le style de l’auteure est assez agréable à lire même si j’ai régulièrement été perdu entre les changements de points de vue qui n’étaient pas toujours indiqué. De même, j’ai parfois eu l’impression que c’était les personnages qui étaient narrateurs et que sans savoir pourquoi d’un seul coup on passait à un narrateur extérieur. Ca m’a un peu perturbé mais rien de grave. 
Pour conclure, malgré quelques difficultés pour rentrer dans l’histoire, j’ai trouvé celle-ci très bien menée et je me laisserai certainement tenter par la suite pour savoir ce que sont devenus les personnages. 

D'autres avis :



  Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

9 commentaires:

  1. C'est bien d'avoir un avis mitigé… ça permet de relativiser quand je le lirai.
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. dans ma PAL depuis vendredi, je pense qu'il ne va pas y rester longtemps (même si ses 200 copains gueulent....)

    RépondreSupprimer
  3. Il est arrivé chez moi ce matin … je crois que ce sera ma prochaine lecture :D
    Alors je repasserai après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pratiquement sûr à 100% qu'il va te plaire :D

      Supprimer
  4. C'est vrai qu'il se passe toujours quelque chose dans ce roman. PErso ce qui m'avait perturbé c'est les retournements de situation trop facile à deviner mais malgré ça j'avais bien aimé, tout comme toi apparemment ^^
    Vas tu lire la suite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense lire la suite mais ce n'est pas une priorité. Et toi ?

      Supprimer
  5. Et bien raté !!! je suis très déçue : j'attendais un vrai choc de ce roman qui n'est finalement qu'une romance historique pleine de clichés "à l'américaine". Alors certes ça se lit très facilement mais honnêtement il ne va pas m'en rester grand-chose.
    J'ai surtout envie de dire "tout ça pour ça :S".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, je pensais que ça te plairait plus :s

      Supprimer