jeudi 7 août 2014

P900 (Planète Aurore)



Livre lu dans le cadre d’un service presse avec les éditions La bourdonnaye.

Résumé :
La colonelle Jeff et son commando exclusivement féminin sont envoyés en mission sur la planète pénitentiaire de rendement Aurore. Il semblerait que l’ancien gouverneur tortionnaire de cette vaste prison pour femmes ait détourné un trésor de guerre à des fins personnelles, avant de se faire assassiner. Entre un superviseur escroc, des pirates de l’espace qui rodent et une population fort peu coopérative, Jeff et son équipe ont bien du mal à mener l’enquête. Mais elles privilégient toujours la manière…douce. Très douce. Voire coquine. La pièce maîtresse de cet échiquier intergalactique apparait rapidement sous les traits de Marine, une jeune femme intrépide, délurée et ambitieuse, qui n’hésite pas à passer de bras en bras et de lit en lit avec un plaisir non feint, joignant l’utile à l’agréable dans le seul but de tirer son épingle du jeu.

Première phrase :
« Marine était angoissée à la seule idée de passer toute la nuit avec les trois accidentés que son chef – la chef des gardes Pat O’Malley – et le Dr Abé lui avaient confiées. »

Nombre de pages :
La Bourdonnaye : 246 pages.

Auteur :

Mon avis :
Pourquoi ce livre ?
J’ai été séduite par le résumé. Un peu de dystopie, un peu d’érotisme (écrit pas un homme), un peu d’enquête ont attisé ma curiosité lorsque Benoît de La Bourdonnaye m’a proposé de découvrir ce roman.
L’histoire.
L’univers crée par l’auteur semble assez simple au premier abord mais finalement j’ai mis beaucoup de temps avant de vraiment bien comprendre son fonctionnement. En effet, au début, je l’ai vraiment trouvé brouillon, je ne m’y retrouvé entre les rôles des différents personnages. Finalement, je me suis rendue compte que cela était principalement dû au fait que nombre d’entre elles (nous sommes sur une planète où les femmes sont en très grande majorité) jouaient un double jeu.
Pour en venir à l’histoire elle-même, il ne se passe pas grand chose. Au vu du résumé, je m’attendais à plus d’action mais en fait, il est plutôt question d’améliorer la vie sur la Planète Aurore.
Les personnages.
Je vais vous parler des personnages en général car je ne me suis pas vraiment attachée à l’une d’elle. Je trouve que l’on ne les connait pas assez pour avoir envie d’être plus dans le cas de l’une que de l’autre.
Il est clair que ça manque de personnage masculin à mon goût. Les rares hommes ne servent que les intérêts des femmes et on sait encore moins de chose sur eux.
Le style de l’auteur.
La plume de l’auteur n’est pas désagréable mais n’a rien d’exceptionnelle. Elle n’est pas addictive mais on revient à la lecture avec plaisir.
Les scènes de sexe sont simples, pas vulgaires, plus ou moins présentes selon les moments et assez peu développées. Au vu du résumé, je m’attendais à autre chose…
En bref.
De façon générale, je m’attendais à quelque chose de différent mais pour autant je n’ai pas été déçue. Je pense que si j’avais mieux compris l’univers, le plaisir de la lecture aurait été plus important.
Merci aux éditions de La Bourdonnaye pour leur confiance et l’intérêt qu’elles portent à Ma bibliothèque virtuelle.

D'autres avis :



   Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

1 commentaire:

  1. Si tu avais été plus emballée je me serais sans doute laissée tenter.

    RépondreSupprimer